USA : Nouvelle technologie de traitement des chèques

L’entrée en vigueur de cette technologie, qui devra permettre aux banquiers de réduire les dépenses liées aux chèques, est prévue par la loi dite « Check 21 » qui autorise les banques à traiter les chèques en échangeant leur image et non plus les originaux.
Cette nouvelle procédure, qui sera appliquée à compter du 28 octobre 2004, permettra de réaliser des économies estimées à 2 milliards de dollars par an », précisent les dirigeants des banques: Citigroup, Bank of America, Wachovia , Riggs, SunTrust, Merril Lynch… La loi « Check 21 » a été approuvée par le Congrès l’an dernier afin de permettre aux banques américaines d’entrer dans l’ère du virtuel en adoptant les dernières technologies de l’information et de communication dans la gestion de leurs services.
Cette législation autorise les banques à procéder par échange d’images dans le traitement des chèques. En clair, le transfert du chèque en papier d’une banque à l’autre ne sera plus obligatoire pour procéder à l’opération de compensation.
Pour apaiser les craintes de certains clients, les banques américaines affirment que cette procédure virtuelle de traitement de chèques, déjà mise en service dans certains pays européens depuis quelques années, sera très sécurisée et respectera la confidentialité des clients.
Jusqu’ici, les plus grandes banques américaines avaient contourné la difficulté de l’échange papier en procédant par transfert de données, mais elles restaient tenues de s’échanger systématiquement les originaux en papier. Du coup, à peine un tiers des chèques émis sont traités en ligne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *