USA/Afrique subsaharienne : Hausse record du déficit commercial en 2000

La Commission Fédérale américaine du Commerce Extérieur vient de rendre son jugement. Son dernier rapport indique que l’augmentation des importations des Etats-unis de l’Afrique subsaharienne et la faible augmentation de leurs exportations vers cette région ont eu pour résultat la hausse en 2000 de 97,8% le déficit commercial américain avec l’Afrique subsaharienne. Le déficit s’est établi à16,7 milliards de dollars. Il s’explique essentiellement par l’augmentation de 88% des importations de pétrole et de produits énergétiques, souligne le rapport. Ses auteurs précisent que pour le cas du pétrole, le déficit commercial des Etats-Unis a atteint 1,6 milliard de dollars en 1999 contre 3,8 milliards en 2000. Le montant des exportations américaines destinées à l’Afrique subsaharienne s’est élevé à 5,6 milliards en 2000. Ces exportations concernent principalement le matériel de transport (32,4%), les produits électroniques (12,6%), les produits agricoles (13,8%) et les produits chimiques et connexes (12,8%). Le matériel de transport a enregistré la hausse la plus importante avec un montant de101 millions de dollars.
En ce qui concerne les produits électroniques, les exportations ont reculé de 64,6 millions de dollars en 2000. Par ailleurs, les importations en provenance d’Afrique subsaharienne ont enregistré une hausse de 61,5% pour s’établir à 22,2 milliards de dollars due entre autres à la hausse des importations de produits énergétiques, en provenance du Nigeria (134%). Les importations des Etats-Unis se composent essentiellement des produits énergétiques (67,6%), les minerais et les métaux (14,4%) et les produits chimiques et connexes (6,5%). Les produits importés d’Afrique subsaharienne qui s’inscrivent dans le cadre du système généralisé de préférences ont augmenté de 45,2% en 2000 totalisant 3,9 milliards de dollars. L’essentielle partie de ces produits proviennent d’Angola (72,4%).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *