Vente pyramidale : Attention aux escros !

Vente pyramidale :  Attention aux escros !

Une circulaire de Bank Al-Maghrib met en garde les banques

Face à la montée des cas d’escroquerie de la vente pyramidale au Maroc, le secteur bancaire se mobilise. En effet, Bank Al-Maghrib a envoyé une missive au GPBM (groupement professionnel des banques du Maroc) pour organiser la lutte contre ces pratiques interdites par la loi.

Il n’existe pas encore de chiffres officiels mais les victimes marocaines de ce genre d’entreprises se comptent par milliers. La vente pyramidale est  parfois déviée pour prendre une forme d’escroquerie dans laquelle le profit ne provient pas vraiment d’une activité de vente comme annoncé, mais surtout du recrutement de nouveaux membres. Le terme pyramidale identifie le fait que seuls les initiateurs du système (au sommet) profitent en spoliant les membres de la base.

Les escrocs à l’initiative du système peuvent mettre en place un système à la durée de vie très limitée, pour empocher rapidement leurs bénéfices et disparaître avant la révélation du problème. Une des méthodes pour cela est d’exiger un taux important de recrutement, au moins 10 nouvelles recrues, pour pouvoir profiter des bienfaits du système. Alors que la majorité des opérations se fait par virement bancaire, les autorités marocaines espèrent mieux lutter contre les réseaux d’escroquerie à travers l’implication du secteur bancaire.

En gros, la direction de la supervision bancaire au niveau de BAM demande aux banques plus de vigilance. Plus concrètement, l’ouverture de comptes bancaires de la part d’entreprises soupçonnées de faire dans la vente pyramidale devra faire l’objet de vérification plus approfondie. «Nous vous demandons d’inviter les membres de votre groupement à observer une plus grande vigilance à l’occasion d’ouverture de compte bancaire pour ce type d’entreprises et à alerter les autorités compétentes en cas de détection d’opérations suspectes effectuées sur des comptes bancaires déjà détenus par ces entreprises», exhorte la direction de la supervision bancaire au niveau de la banque centrale.

A noter que l’article 58 de la loi sur la protection du consommateur interdit formellement la vente pyramidale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *