Vers le renforcement de la connectivité routière et portuaire

Vers le renforcement de la connectivité routière et portuaire

Après l’interconnexion électrique, l’heure est au développement des liaisons routières et portuaires entre le Maroc et le Portugal. Ceci a fait l’objet de mémorandums ratifiés récemment à Lisbonne par Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, et ses homologues portugais. Cette nouvelle coopération vient consolider les relations maroco-portugaises qui se sont redynamisées notamment après la récente visite au Maroc du président portugais Marcelo Duarte Rebelo de Soussa.

La mission de Aziz Rabbah à Lisbonne a été riche en engagements. Le ministre a, en effet, conclu un mémorandum d’entente et de coopération avec Ana Paula Vitorina, ministre portugaise de la mer. Le but étant de promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine portuaire, notamment en termes, de formation technique et scientifique, d’administration des activités portuaires, de l’économie bleue, des plates-formes logistiques et des ports secs. Les deux parties saisiront donc les opportunités conjointes dans le domaine de la mer et poseront le cadre d’une coopération concrète et pragmatique. Ils s’engagent à développer leur partenariat dans le domaine des activités portuaires, des plates-formes logistiques et des transports maritimes. Les deux pays ciblent ainsi la création d’un «véritable hub maritime» de la logistique mondiale. «Entre le Maroc et le Portugal, il y a énormément d’opportunités à saisir.

Les deux pays peuvent tirer profit de cette connexion entre la Méditerranée et l’Atlantique, pour pouvoir attirer plus de trafic et de commerce mondial vers cette zone», a indiqué à cet effet Aziz Rabbah. Le ministre a également souligné que «l’Amérique latine ainsi que l’Asie peuvent profiter de la connectivité offerte dans cette zone. Il suffit juste de développer ce concept d’alliance et de complémentarité». Du côté portugais, Ana Paula Vitorina a indiqué que «les deux pays sont animés par forte volonté de créer un hub avec des infrastructures et des services maritimes qui peuvent concurrencer ceux des ports de l’Europe du Nord». Par ailleurs, Aziz Rabbah a scellé avec Pedro Marques, ministre de la planification et des infrastructures, un protocole relatif aux transports routiers internationaux de voyageurs et de marchandises. Ce partenariat a pour finalité de redynamiser les flux de transport entre le Maroc et le Portugal et de renforcer la coopération bilatérale en matière de transport en général. Compte tenu du volume de trafic existant entre le Maroc et le Portugal, cet accord mettra en place un cadre global pour faciliter le transport des marchandises. Ce nouvel engagement viendra par ailleurs renforcer la relation triangulaire Maroc-Portugal-Afrique.

Notons que de nouvelles décisions sont à venir pour renforcer la coopération bilatérale en termes des transports et de la logistique. Les deux parties tendent, en effet, à développer les trois modes de transport, en l’occurrence l’aérien, le maritime et le routier en vue de consolider les échanges maroco-portugais.

Rappelons que le Maroc est actuellement le premier partenaire arabe et deuxième africain du Portugal. En 2015, les exportations portugaises vers le Maroc ont affiché une croissance soutenue. Elles ont, en effet, grimpé de 18,5 % pour atteindre les 649,9 millions d’euros. Les importations se sont améliorées de 12,25 % pour se situer autour de 211,1 millions d’euros. La balance commerciale a penché en faveur du Portugal, soit un solde positif de l’ordre de 483,3 millions d’euros.

Kawtar Tali

(avec MAP)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *