Vidéosurveillance dans les rues de Tanger: Un projet de quarante caméras sera lancé à partir de 2015

Vidéosurveillance dans les rues de Tanger: Un projet de quarante caméras sera lancé à partir de 2015

Elle veut, à l’instar des grandes métropoles, couvrir sa superficie d’un réseau  de vidéosurveillance. Un projet de quarante caméras sera, au départ et dès 2015, mis en place dans les zones jugées prioritaires de la ville. La commune est déjà à pied d’œuvre pour réaliser ce projet selon le planning préétabli. Car elle vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour sélectionner parmi les sociétés postulantes pour remporter ce marché. Très attendu, «ce projet figure parmi les priorités de la commune», selon les initiateurs de ce projet.

Le futur concessionnaire sera en charge, d’après le cahier des charges relatif à ce marché, d’entamer le déploiement du système de vidéosurveillance à Tanger. Il procédera, dans un premier temps, à couvrir quarante lieux publics des appareils de surveillance, et ce, avec possibilité d’étendre ce projet à d’autres zones de la ville.

Et pour ce faire, le choix a été porté sur des caméras de dernière génération et de haute technologie. Il s’agit des caméras fixes et celles de type Speed Dome, permettant d’offrir aux zones bénéficiaires un service optimal de surveillance 24 h/24 et 7 j/7.

Il est à préciser que ce projet est destiné à assurer la sécurité dans les principaux axes du périmètre urbain, mais aussi à l’entrée et sortie de la ville. Il profitera, de même, à d’autres parties plus dynamiques du périmètre urbain, dont celles avoisinant les gares ferroviaires. Ce projet prévoit l’emplacement des caméras à la sortie de la ville, notamment au profit de  la zone franche d’exploitation de Tanger (TFZ) et sur la route menant à l’aéroport Ibn Batouta.
Soulignons que les quartiers populaires ne sont pas en reste.

Car les initiateurs de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et la criminalité, ont jeté leur dévolu sur les quartiers les plus sensibles   pour bénéficier du système de vidéosurveillance. Il s’agit, entre autres, des quartiers de l’ancienne médina, Béni Makada et Boukhalef.

De plus, ce projet ambitionne, sur la même lancée, de contribuer à la bonne marche de grands projets structurants en cours de réalisation à Tanger. Il prévoit ainsi d’installer des caméras de surveillance dans des zones où ces projets sont en chantier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *