Ville Verte Mohammed VI : L OCP signe son plus grand projet sociétal

Ville Verte Mohammed VI : L OCP signe son plus grand projet sociétal

Le Royaume comptera bientôt une nouvelle ville. Il s’agit de la Ville Verte Mohammed VI. Cette dernière s’étale sur une superficie de 900 hectares, à proximité de la ville de Benguerir. Elle abritera quelque 90.000 habitants et ne comprendra pas moins de 23.000 logements, conçus dans un cadre de vie alliant les exigences de mixité, de confort urbain et le respect de l’environnement et du développement durable.
Ce chef-d’œuvre écologique s’inscrit dans le programme de l’Office chérifien des phosphates (OCP) de réaliser plusieurs projets de développement et de mise à niveau urbaine en harmonie avec les critères de développement durable et de préservation de l’écosystème. Aussi, la réalisation de cette ville, dont les chantiers ont été visités, vendredi 9 novembre, par Sa Majesté le Roi, est l’illustration d’une nouvelle impulsion royale en faveur d’un mégaprojet conciliant modernité et développement durable.
À cette occasion, deux accords-cadres ont été signés. Le premier a été signé entre le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres et l’OCP, représentés respectivement par le ministre de l’enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, et le président-directeur général du Groupe OCP, Mustapha Terrab. Le second est un accord-cadre de coopération signé par Mustapha Terrab et le directeur-adjoint de l’école nationale supérieure des mines de Paris, Nicolas Cheimanoff.
Ainsi, placée sous le signe du vert, la Ville Verte Mohammed VI sera parmi les toutes premières villes à mettre en œuvre un tel modèle sur le continent africain. Dans ce cadre, un effort particulier a été déployé au niveau des choix urbanistiques, architecturaux et esthétiques de la nouvelle ville afin de préserver la complémentarité et la cohérence entre toutes les parties du projet.
Ainsi, afin d’assurer la jonction et l’intégration entre la Ville Verte Mohammed VI et la ville existante de Benguerir, un cordon vert long de 4 km a été conçu. Dans ce corridor dit «Coulée verte», en effet, pas moins de 50.000 arbres seront plantés sur une superficie de 80 hectares, créant ainsi une «Coulée verte», à la fois poumon écologique et ossature urbanistique de cette ville nouvelle. Cette coulée est un marqueur identitaire de la Ville Verte Mohammed VI. Elle est une démonstration de la possibilité de conquête du milieu aride, par la réhabilitation écologique. À ce titre, 5 oasis jalonnent cette Coulée verte. Elles permettent d’organiser le fonctionnement urbain et représentent les 5 principales centralités d’équipements de loisirs, de découverte, de récréation et de lien social de la Ville Verte Mohammed VI.
Enfin, il convient de noter que la Coulée verte permet de créer une continuité écologique et urbaine depuis l’oued Bouchene qui passe par Benguérir, jusqu’aux talwegs qui traversent la Ville Verte Mohammed VI.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *