Visa International s’installe au Maroc

Visa International s’installe au Maroc

Depuis le 8 décembre, Visa International a une représentation au Maroc. Après l’Afrique du Sud, la Jordanie, la Russie et, entre autres, l’Egypte, ce bureau est le neuvième du genre,  pour la région CEMA, regroupant dans le schéma du groupe, l’Europe de l’Est et centrale, le Moyen-Orient et l’Afrique.
Pour sa part, le bureau de Casablanca offre un positionnement stratégique pour le leader mondial dans le paiement électrique qui peut ainsi  diriger ses opérations à travers l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. «Ce nouveau bureau régional nous permet de poursuivre notre soutien au développement de l’industrie locale du paiement par mise à disposition, la provision d’outils de paiement sûrs, efficaces et pratiques », déclare Anne Cobb, présidente de Visa International pour l’Europe de l’Est et centrale, le Moyen-Orient et l’Afrique.
L’intérêt du groupe pour le Maroc et la Tunisie est en corollaire avec la forte croissance en matière de tourisme, de l’industrie des services et l’utilisation accrue des cartes de paiement enregistrées par ces deux pays. «Le bureau du Maroc nous permettra de proposer le meilleur soutien possible aux banques membres, d’accélérer le développement des paiements électroniques et de vulgariser l’utilisation de cette forme de paiements à travers toute la région», ajoute Mme Cobb, venue spécialement de Londres pour assister à l’événément.
Aujourd’hui, dans la région couverte par le groupe, on recense 2,6 millions de cartes, représentant 55 millions de transactions par an pour un chiffre d’affaires de 42,7 milliards de dirhams.
Les cartes Visa, utilisé pour le débit et un peu de crédit, peuvent être utilisées selon les chiffres du groupe auprès de 27 000 marchands et commerçants et 3 105 GAB. «Pour Visa, le fait d’être présent physiquement sur n’importe quel marché est d’une importance capitale», souligne Daniel Paltrinieri, responsable régional des Opérations  de Visa International pour l’Afrique du Nord, occidentale et centrale. «Le bureau marocain de Visa International jouera un rôle central pour le développement du paiement électronique à travers la région », ajoute-t-il. Pour le seul marché marocain, le plus important dans la région considérée,  le nombre de cartes Visa a atteint 1,7 million à fin septembre dernier, avec une progression de 18,5% sur une période de 9 mois.
Présente lors de la cérémonie officielle d’inauguration de la représentation Visa au Maroc, Rachida Benabdellah, DG du Centre monétique interbancaire (CMI), trouve que la décision de Visa de s’installer à Casablanca témoigne du fait que le marché marocain recèle un très grand potentiel qui est encore loin d’être exploité, vu le taux de bancarisation du pays et les réticences culturelles à l’utilisation de la carte, en particulier pour les achats.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *