Visite du Premier ministre français à Amman : signature de deux accords nucléaires

Visite du Premier ministre français à Amman : signature de deux accords nucléaires

Un accord minier entre le gouvernement jordanien et le groupe français Areva pour l’exploitation des gisements d’uranium dans le centre de la Jordanie a été signé dimanche à Amman à l’occasion de la visite du Premier ministre français François Fillon. Cet accord intervient alors qu’Areva a entamé en octobre 2008 l’exploration de gisements d’uranium dans cette région où des études ont relevé l’existence de 70.000 tonnes de roches carbonatées. Le montant potentiel de cet accord s’élève à 600 millions de dollars, selon Matignon. Par ailleurs, un accord entre les gouvernements français et jordanien pour la création d’un organisme de formation pour les ingénieurs et techniciens dans le domaine nucléaire et de l’énergie a également été signé dimanche, a annoncé M. Fillon lors d’une conférence de presse. M. Fillon a également indiqué qu’il a évoqué avec son homologue jordanien, Samir Rifaï, l’offre des entreprises françaises pour la construction de centrales nucléaires dans le Golfe d’Aqaba, sur la mer Rouge. «Notre objectif est d’apporter à la Jordanie un partenariat complet à la fois sur la formation et sur la maîtrise d’une technologie pour que la Jordanie et les autres pays de la région puissent accéder au nucléaire civil», a-t-il dit. «Nous avons discuté des offres des entreprises françaises s’agissant de la construction d’une centrale nucléaire en Jordanie. Nous allons faire les meilleures offres possibles», a-t-il ajouté. Areva est candidate pour la construction de deux centrales dans le Golfe d’Aqaba «représentant plusieurs milliards d’euros», toujours selon Matignon. Quatre régions ont été délimitées pour l’exploration de l’uranium, qui se trouve en Jordanie sous forme de roches carbonatées et dans le phosphate. Selon les estimations, les réserves de phosphate de la Jordanie (1,2 milliard de tonnes) contiendraient 130.000 tonnes d’uranium. Mais Amman a donné la priorité à l’exploration de mines d’uranium, plus rapide et moins coûteuse. Le Premier ministre français est arrivé, samedi soir, à Amman pour une visite de 24 heures.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *