Viticulture : 80.000 tonnes prévues à Casablanca-Settat

Viticulture : 80.000 tonnes prévues  à Casablanca-Settat

Les agriculteurs de la région tablent sur une production record au titre de l’actuelle campagne

Les vignobles de Sidi Bennour alimentent annuellement le marché par le raisin doukkali dont la notoriété a dépassé le marché national. La superficie plantée dans cette localité dépasse les 12.700 hectares répartis entre 10.000 producteurs.

Caractérisé par son originalité, le vignoble de la région de Casa-Settat occupe une place prioritaire dans le Plan Maroc Vert. Les actions engagées ont contribué à améliorer le niveau de productivité dans la région. La production est ainsi passée de 54.000 tonnes en 2008 à près de 70.000 tonnes à fin 2016. Pour la campagne agricole actuelle, le département régional de l’agriculture table sur un record.

Le volume produit devrait se situer entre 75.000 et 80.000 tonnes. C’est ce que nous a confirmé Abderrahmane Naili, directeur régional de l’agriculture au niveau de Casablanca-Settat. «La récolte est excellente cette année du fait que nous avons connu une campagne pluvieuse. La précocité témoigne également du climat favorable dont jouit cette culture dans la région. Ceci se reflète par la qualité du raisin de table précoce dont le prix oscille actuellement entre 13 et 20 dirhams», souligne-t-il. La région regorge en effet de plusieurs atouts. Citons à cet effet le climat favorable pour le développement et l’extension de la culture de la vigne particulièrement le raisin de table précoce. De même, la qualité du sol de la région est favorable pour le développement de cette culture. La région dispose également d’une infrastructure routière développée et connaît une proximité des grands centres de consommation. En outre, les agriculteurs sont dotés d’un niveau élevé de technicité, notamment en matière de gestion de production et de commercialisation sans oublier l’accompagnement financier apporté par l’Etat à cette communauté d’agriculteurs.

Toutefois, des efforts restent à faire pour dynamiser davantage cette filière, notamment en organisant les circuits de commercialisation et d’intégrer l’interprofession dans ce process. En parallèle, la direction régionale poursuit son programme de plantation. Une superficie d’environ 3.500 hectares est prévue d’ici 2020, dont 1.000 hectares accomplis à ce jour. De même, la région connaîtra le démarrage au plus tard début 2018 d’une petite unité de valorisation. Portant sur un coût de 4,5 millions de dirhams, cette unité assurera, dans un premier temps, le conditionnement du raisin produit dans des emballages adaptés. La spécificité de la région de Casablanca-Settat en matière de vigne réside dans l’authenticité des variétés qu’elle produit.

Deux importantes variétés de raisins sont implantées dans la région. Les vignobles de Sidi Bennour alimentent annuellement le marché par le raisin doukkali dont la notoriété a dépassé le marché national. La superficie plantée dans cette localité dépasse les 12.700 hectares répartis entre 10.000 producteurs, soit une moyenne de 1,3 hectare par agriculteur.

La production de cette variété est portée annuellement autour de 40.000 tonnes, soit 3 tonnes par hectare. La valeur générée dans ce sens dépasse les 153 millions de dirhams chaque année. La localité de Benslimane se distingue pour sa part par la variété muscat.

C’est d’ailleurs ce fruit qui sera à l’honneur du 25 au 29 août. En effet, un important événement se prépare à Bouznika pour valoriser et promouvoir le vignoble de la région. «la 10ème édition du festival de la vigne constitue une alternative prometteuse dictée par le Plan Maroc Vert pour assurer un développement économique et social, viable et durable au niveau local avec des retombées positives en termes de création de richesses, de promotion de l’emploi et des revenus de la population», explique dans ce sens M.Naili.

Une quarantaine de groupements du terroir de la région et d’autres zones du Maroc seront au rendez-vous pour éventuellement échanger avec les professionnels opérant dans le secteur. Cet événement ouvrira en effet de nouvelles perspectives pour les producteurs et constituera une plate -forme de promotion et de commercialisation de la vigne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *