Wall Street à la rescousse du Nikkei

Si le marché boursier japonais pourrait connaître une reprise en 2002, ce pronostic reste soumis à de lourdes hypothèques. Qu’il s’agisse pour les restructurations des entreprises de montrer leurs premiers effets ou pour le gouvernement d’éviter que ne s’enclenche une véritable spirale déflationniste. Le scénario privilégié par la plupart des stratégistes et des gérants de fonds investis sur la bourse de Tokyo table sur une reprise de l’économie américaine à la mi-2002 qui faciliterait une sortie de crise au japon. Cette perspective de reprise de l’économie américaine a déjà été largement intégrée dans le cours de Sony où d’autres grandes valeurs technologiques qui ont fortement rebondi, soulignent les analystes. Certains d’entre eux recommandent désormais de prendre position sur des titres restés à l’écart du mouvement de rebond, notamment sumitomo chemical co Ltd . Parralélement la demande pour le plastique et d’autres matériaux devant bénéficier de la reprise de la High-tech. Toutefois, la moyenne des prévisions des analystes situe le Nikkei à 13.750 points à la fin de 2002. Le Nikkei à terminé la séance du 18 décembre à 10.432,17 points en baisse de près de 45 % depuis le début de l’année mais 11 % au-dessus de son plus bas de 18 ans en séance de 9.382,95 points, touché le 21 septembre . Pour de nombreux traders, le Nikkei pourrait revoir ce niveau avant la fin de l’exercice fiscal en cours, le 31 mars prochain, échéance avant laquelle les banques pourraient acculer à la faillite quelques-uns de leurs gros débiteurs les moins solvables. Une telle initiative aggraverait un peu plus la situation de l’économie japonaise qui a renoué avec la récession et se caractérise par un taux de chômage record de 5,4 % de la population active. D’autre part, le risque d’une rechute des cours de bourse pourrait apporter les autorités à injecter à nouveau des liquidités pour permettre aux banques de nettoyer leur bilan, voire à nationaliser un certain nombre d’entre elles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *