Wall Street clôture en ordre dispersé

Les places boursières des Etats-Unis ont clôturé la semaine dernière sur des évolutions contrastées. Cependant, la hausse plus forte que prévue des ventes de logements neufs a induit des préoccupations à propos de l’évolution des taux d’intérêt. Du côté de l’actualité des entreprises, Microsoft  était en hausse de près de 1% après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Dans le secteur des biotechnologies, Amgen abandonne plus de 4% après avoir publié des résultats trimestriels plutôt décevants. Le constructeur d’engins de travaux, Caterpillar, était bien orienté après s’être également plié à l’exercice de la publication de résultats. Dans le secteur de la confection, Columbia Sportswear a progressé de près 8% après avoir dévoilé des bénéfices en hausse et nettement supérieurs aux projections. Sur le front de l’économie, le département du Commerce a annoncé que les commandes de biens durables ont progressé de 3,1% au mois de décembre, globalement en ligne avec les 3% attendus par les économistes. Hors biens de transport, les commandes ont progressé de 2,3% contre une hausse de 0.5% attendue. Peu après l’ouverture du marché, le même département a indiqué que les ventes de logements neufs ont progressé de 4,8% au mois de décembre à 1,12 million d’unités en rythme annuel contre 1,07 million d’unités pressenti par les intervenants. Le Dow Jones a clôturé en baisse de 0,12% à 12 487.02 points. Le Nasdaq Composite a progresse de  0,05% à 2 435.49 points. L’indice élargi S&P 500 , de son côté,  a cédé 0,12% à 1 4122.19 points. Du côté des valeurs, on retiendra Microsoft , qui a clôturé sur une progression de 0,49% à 30,60 dollars.
Le numéro un mondial du secteur des logiciels a publié, hier soir après la clôture, ses résultats pour le deuxième trimestre. Les revenus étaient en hausse à 12.54 milliards de dollars contre 11.84 milliards l’année dernière à la même époque.. Pour le trimestre en cours, l’éditeur indique qu’il table sur des revenus de 13.7 à 14 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 45 à 46

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *