«Women In Africa» : Impératif de faire confiance aux femmes dans tous les domaines d’activités

«Women In Africa» : Impératif de faire confiance aux femmes dans tous les domaines d’activités

Le potentiel des femmes africaines n’est plus à démontrer. A tous les niveaux de responsabilité les femmes du continent arrivent progressivement à se faire une place.

Néanmoins, il reste encore du chemin afin de permettre à la femme africaine de mieux intégrer l’économie. C’est l’ambition portée par la seconde édition du Women in Africa qui sera organisée les 27 et 28 septembre 2018 à Marrakech sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui adressera un message aux participants.  Ces deux journées s’articuleront autours de la thématique centrale, à savoir «Regarder l’Afrique avec confiance, croire en ses talents».

«La situation des femmes est en retrait dans certains pays. Nous devons donc rester éveillés et nous battre parfois pour que les femmes soient incluses dans les économies», explique Aude de Thuin, fondatrice de Women in Africa, lors de la conférence de presse tenue le 17 septembre au siège de la Société Générale à Casablanca pour le lancement de l’évènement.  Pour y arriver, deux thèmes majeurs ont été choisis pour les tables rondes des deux sessions plénières. Il s’agit de «la confiance, prérequis à un développement exclusif ?» et «Gagner la bataille de l’éducation».

La finalité étant de montrer à quel point il est important de faire confiance aux femmes dans tous les domaines d’activités et notamment dans l’entrepreneuriat, expliquent les organisateurs faisant référence aux études menées dans le domaine et qui démontrent que plus il y a de femmes dans les entreprises, meilleurs sont les résultats. Plus de 400 personnes sont attendues à cet événement, venues de plus de 70 pays, souligne Kenza Boujou, ambassadrice de WIA au Maroc.

Celles-ci participeront à des master class, des labs collaboratifs, assisteront aux échanges et partageront leurs expériences lors des programmes «Meet With» et «They Make Africa». Deux soirées seront tenues à travers «Wia Happening». L’une sera réservée à la présentation de la nouvelle promotion de jeunes femmes entrepreneurs innovantes, à travers le projet 54. Ces dernières ont été détectées et accompagnées par la fondation WIA Philanthropy et ses mécènes, la Société Générale et Roland Berger (WIA Revelation Night).

La deuxième soirée sera dédiée aux industries culturelles. Enfin et pour la deuxième année consécutive, WIA Initiative remettra son prix de l’African man of the Year, qui récompense les hommes qui permettent aux femmes de jouer pleinement leur rôle dans les instances de décision.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *