Ynna Steel : 80 millions de dirhams injectés pour la reprise du laminoir de Berrechid

Ynna Steel : 80 millions de dirhams injectés  pour la reprise du laminoir de Berrechid

L’opérateur met fin à son litige avec son partenaire espagnol Bascotecnia

Réconciliation entre Ynna Steel et l’espagnol Bascotecnia. Les deux entités ont mis fin à leur litige à l’amiable. Le partenariat entre les deux opérateurs sera ainsi renouvelé et sera opérationnel au plus tard aux premiers mois de l’année 2018. C’est ce qu’a annoncé Ynna Holding déclarant officiellement le démarrage des activités communes entre Ynna Steel et Bascotecnia au premier trimestre de l’année prochaine.

«Ynna Steel, avec son partenaire espagnol Bascotecnia Steel, entend redémarrer son activité pour reprendre rapidement sa place sur le marché national en tant qu’acteur majeur dans le secteur de la sidérurgie marocaine», a déclaré M. Said El Arja, directeur général de l’entreprise. Pour assurer une bonne reprise à  l’activité du Laminoir Ynna Steel de Berrechid, la famille Chaabi a décidé dans ce sens de mobiliser un investissement supplémentaire de l’ordre de 80 millions de dirhams. Pour sa part, Imanol Lizeaga, directeur général de Bascotecnia Steel,  déclare «être heureux et motivé de collaborer de nouveau avec le partenaire Ynna Steel et atteindre les performances attendues avec le transfert de savoir-faire nécessaire pour que cette unité devienne une référence au Maroc».

M. Lizeaga a indiqué par ailleurs que le groupe a démontré un grand sérieux dans le règlement à l’amiable du  litige qui existait entre Ynna Steel et Bascotecnia. A noter que la reprise de l’activité d’Ynna Steel renforcerait le Pôle industriel du Groupe Ynna Holding, opérateur de taille  dans les métiers à forte valeur ajoutée et à forte création d’emplois au Maroc. L’unité de production d’Ynna Steel dispose d’une capacité annuelle de 370.000 tonnes, de rond à béton et fil machine, répondant ainsi à la forte demande du marché national par une gamme complète de produits longs conformes aux normes marocaines en vigueur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *