Zagora et les provinces minières du Sud au centre des préoccupations de Managem

Zagora et les provinces minières du Sud au centre des préoccupations de Managem

Le groupe Managem a élu la ville de Zagora pour abriter une journée d’étude sous le thème «Quelle stratégie de développement pour les provinces minières et leur environnement dans la région du Sud-est?». L’objectif de cette journée, qui a eu lieu le 20 et 21 avril, était d’étudier les besoins de ces zones et leur apporter ainsi le soutien ad hoc. Pour ce faire, plus de 140 intervenants ont pris part à ces travaux, dont les représentants des services du gouvernement dans les provinces du Sud-est, des collectivités locales minières, les acteurs de la société civile, ainsi que les représentants du Conseil économique et social et ceux de l’Agence nationale pour le développement des régions oasiennes et de l’arganier. Cette rencontre, vise ainsi à initier un débat approfondi et élargi autour de la construction d’une stratégie intégrée et globale pour un développement durable dans les provinces minières et leur environnement. Dans ce sens, Abdellaziz Abarro, PDG de Managem a souligné que «la finalité vers laquelle tous les acteurs concernés doivent converger n’est autre que celle de promouvoir un développement économique et humain durable dans les provinces du Sud-Est». La rencontre a permis de faire le diagnostic de la situation dans les provinces minières et leurs environnements, de définir les axes stratégiques, les activités principales et d’établir un programme procédurier garantissant un développement durable dans lesdites régions. «Managem déploie des moyens importants pour contribuer au développement des communautés en encourageant les initiatives locales et en améliorant la qualité de vie des populations riveraines des sites d’exploitation» affirme M. Abarro. Et d’ajouter que «les actions porteront sur 5 axes à savoir, la contribution au développement de la femme rurale, la promotion de l’éducation, rendre accessibles les services de base et les prestations de soins et de santé et promouvoir les activités culturelles et scientifiques». Au terme de cette journée, les grandes lignes d’un programme de développement durable dans les domaines économique, social, culturel et environnemental ont été tracées ainsi qu’un plan d’action commun pour l’organisation des opérations de communication et de partenariat entre les différents intervenants dans l’environnement minier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *