Zoellick prévient des bulles financières en Asie

Zoellick prévient des bulles financières en Asie

Le président de la Banque mondiale (BM), Robert Zoellick, met en garde contre le «danger» des bulles financières qui se forment en Asie et exhorte les Etats, et notamment ceux du G20, à agir avant qu’elles n’éclatent. «Pour maintenir le crédit à flot, les banques centrales ont ouvert le robinet à liquidités (…). Et ça a marché», explique M. Zoellick, dans une tribune publiée mercredi dans le Financial Times. «Mais les gouvernements savaient que ces actions cruciales auraient des conséquences». Selon lui, cet afflux de liquidités a notamment irrigué et dopé les marchés boursiers et immobiliers en Asie «où un nouveau risque émerge: les bulles financières». Ces «bulles financières pourraient être de futures sources de faiblesses au moment où l’économie mondiale se redresse et pourraient de nouveau plonger des millions de personnes dans la pauvreté», juge-t-il. Plus de deux ans après l’effondrement des crédits immobiliers à risque américains («subprime»), le patron de la BM exhorte les Etats à agir. «Attendre que les bulles (financières) éclatent pour ensuite en nettoyer les conséquences n’est pas une chose à faire», argumente-t-il. M. Zoellick note que certains pays asiatiques ont pris des mesures pour freiner la spéculation, notamment en remontant les taux d’intérêt pour restreindre le flot de liquidités. Dans les pays développés, les régulateurs devraient envisager «des mesures supplémentaires», en exigeant notamment le versement d’accomptes plus importants pour certaines transactions immobilières, selon lui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *