Zone logistique du sud d’Ait Melloul : L’AMDL s’attaque à la première tranche

Zone logistique du sud d’Ait Melloul : L’AMDL s’attaque à la première tranche

Elle s’étale sur une superficie de 45 ha

Le site de l’Qliâa visé pour abriter des activités logistiques est affecté comme zone logistique sur une superficie totale de 200 ha.

L’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) vient de lancer une consultation architecturale pour le projet d’aménagement de la première tranche de la zone logistique au sud d’Ait Melloul dans la région Souss-Massa.

L’amélioration de la compétitivité logistique est un réel levier de développement territorial pour les régions. Une logistique performante constitue un facteur clé de l’attractivité des territoires et permet d’accompagner et de catalyser leurs dynamiques économiques. Cette performance logistique passe impérativement par la mise en place d’infrastructures et d’installation logistiques optimales répondant aux besoins réels des opérateurs économiques.

Afin de pouvoir actionner ce levier, un schéma directeur des zones logistiques a été défini pour chacune des régions du Royaume, notamment celle du Souss-Massa qui compte deux zones logistiques régionales, situées sur les préfectures d’Agadir Idaoutanane et Inzegane Ait Melloul. Chacune de ces deux zones devrait jouer un rôle particulier dans la structuration de la logistique dans ladite région. Ainsi, les études de marché et de faisabilité réalisées par l’AMDL et les différentes concentrations avec l’ensemble des acteurs locaux et centraux ont abouti à la définition de la première tranche de la zone logistique du sud d’Ait Melloul dans le site de l’Qliâa s’étalant sur une superficie de 45 ha et ce afin de répondre aux besoins identifiés et de garantir une offre de services et d’immobilier logistiques modernes et compétitifs et qui comprendra cinq blocs fonctionnels : Parc logistique nouvelle génération, Parc PME/PMI et stockage intermédiaire, grandes parcelles, centre routier et le pôle accueil service et formation.

Afin de poursuivre les efforts visant la réalisation des ces zones logistiques et notamment celle au sud d’Ait Melloul, l’AMDL lance une consultation pour approfondir l’aspect architectural relatif à la zone en vue de développer par la suite un dossier technique qui permettra à l’aménageur d’entamer les prochaines étapes du projet.

Cette consultation a pour objectifs d’élaborer un projet de lotissement de la zone logistique en prenant en considération la programmation fonctionnelle de la zone et les réajustements éventuels à réaliser en concordance avec les différentes études techniques menées par le maître d’ouvrage. Il va sans dire que du point de vue urbanistique, le site de l’Qliâa visé pour abriter des activités logistiques est affecté comme zone logistique sur une superficie totale de 200 ha. Un tramage vert adjacent à la route nationale numéro I  est prévu à cet effet. Ce site peut abriter, comme le mentionne le SDAU, une plate-forme d’agro-commercialisation régionale pouvant être reliée à la route ferroviaire (projetée dans le schéma).

La principale fonction de la future zone logistique au sud d’Ait Melloul consiste, d’une part, en la massification des différents flux logistiques dans la région et d’autre part, en l’éclatement des différents produits vers les différentes destinations internationales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *