Assegass Ambarki

Assegass  Ambarki

Un pluralisme qui fait que nous, Marocains, célébrons aujourd’hui le nouvel an amazigh.

Certes, la célébration se passe sans grand éclat ni signes ostentatoires mais c’est tant mieux parce que cela veut dire que cette occasion demeure intacte et les valeurs qu’elle représente, inchangées, car «Yennayer» a été épargné par la machine marketing qui s’est emparée d’autres occasions consacrées juste à la consommation.

«Yennayer» vient nous rappeler combien notre société est plurielle, forte, enracinée dans sa terre et ses origines en dépit des défis que nous rencontrons chaque jour et face auxquels nous faisons tout pour les surmonter.

Le nouvel an amazigh doit aujourd’hui nous permettre de savoir d’où nous venons, ce que nous sommes et ce que nous devons préserver, comme nos ancêtres l’ont fait depuis toujours. C’est pour cette raison que nous disons à tous les Marocains Assegass Ambarki.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *