Attentisme

Attentisme

Les informations et même les rumeurs qui circulaient autour de la formation d’un nouveau gouvernement ont disparu.

La dernière réunion entre Abdelilah Benkirane et Salaheddine Mezouar remonte à plusieurs jours déjà. Bref, l’opinion publique, après avoir été laissée en proie aux rumeurs les plus absurdes parfois, est aujourd’hui maintenue très loin d’un sujet qui pourtant l’intéresse au premier rang.

Ce silence n’augure rien de bon et la lenteur des négociations veut dire que les divergences sont encore présentes, sans parler de la mise en œuvre de l’indexation des prix du carburant dont le timing influera certainement sur le cours des choses. Cette situation d’attentisme qui prévaut depuis plusieurs semaines ne sert en rien les intérêts du pays surtout que plusieurs exercices importants attendent le gouvernement, notamment le projet de loi de Finances 2014.

Le chef de l’Exécutif sait très bien qu’un gouvernement de minorité ou de gestion des affaires courantes ne peut pas faire l’affaire. Le pire, c’est que cet immobilisme pourrait avoir un prix très cher.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *