Benkirane comme Morro

Benkirane comme Morro

L’un des soucis majeurs des mouvements islamistes arrivés aux gouvernements dans la région réside dans l’absence d’un véritable projet et modèle économique. Abdelfattah Morro, numéro deux du mouvement islamiste tunisien «Annahda», l’avait reconnu.

«Avant d’arriver aux affaires, notre slogan consistait à dire que l’islam est la solution.Une fois aux commandes, nous avons compris que les électeurs nous attendaient ailleurs, notamment sur l’emploi et l’économie», avait-il dit. La même chose s’applique à M. Benkirane.

Les observateurs ont du mal à cerner ce que le chef de gouvernement et son parti veulent réellement faire sur le plan économique, un registre sur lequel l’équipe aux commandes n’a pas particulièrement brillé, au regard des chiffres sur le chômage.

Le PJD donne l’impression de naviguer à vue. Car nous avons un chef de gouvernement issu d’un parti à réferentiel religieux, appliquant un programme ultra-libéral encouragé et même applaudi par le FMI, tout en étant fasciné par le modèle socio-démocrate de Mme Merkel en Allemagne. Est-ce que vous vous retrouvez dans les propos de Morro, M. Benkirane ?

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *