Biscuit

Biscuit

En faisant les yeux doux à l’organisation qui n’est pas légalement reconnue, à savoir Al Adl wa Al Ihassane, Hamid Chabat franchit indéniablement un nouveau palier. L’homme sait qu’après avoir défendu puis obtenu le retrait de son parti du gouvernement, il lui sera difficile d’affronter ses bases en 2015 sans une victoire dans les prochaines élections, lui qui ne laisse aucune occasion pour promettre à ses partisans monts et merveilles pour le futur.

A priori, son discours devant le congrès de la jeunesse de son parti semble être une invitation aux «Adlistes» qui avaient voté en 2011 pour le PJD. Mais d’autres lectures sont aussi possibles. L’une d’elles rappelle ce qu’un certain Driss Lachgar avait fait avec succès il y a quelques années de cela, appelant son parti l’USFP à s’allier avec le PJD.

Il s’est avéré par la suite que Lachgar voulait juste envoyer quelques messages. L’histoire est-elle en train de se répéter ? En tout cas, ce «jeu» demande beaucoup de subtilité car il comporte beaucoup de risques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *