Bonjour

Le lancement du méga projet Nador West-Med semble avoir déstabilisé les autorités coloniales espagnoles à Mellilia. Maintenant que le projet est officiellement lancé, le port du préside occupé peut déclencher le compte à rebours de sa mise à mort. Et ses dirigeants peuvent d’ores et déjà oublier leur projet de créer un complexe portuaire géant à la place du port actuel. Il ne sera pas viable et il ne pourra pas faire face à Nador West-Med. D’ailleurs, le seul qui continue à y croire est un certain Arturo Esteban, qui préside l’Autorité portuaire de la ville. Au lendemain du lancement du projet marocain, il s’est empressé de déclarer que l’initiative marocaine est une «copie conforme de la philosophie du projet de Mellilia» et que, de ce fait, le Maroc n’a fait que donner une preuve de l’intérêt stratégique et commercial du projet qu’il avait présenté et défendu devant les instances centrales de son gouvernement. «Voilà un projet dont personne ne peut, maintenant, nier  qu’il est effectivement rentable pour la région et les autres risquent de nous devancer», a-t-il déclaré récemment à la presse. Le responsable portuaire de Mellilia est allé même jusqu’à implorer le soutien du «Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), des associations, des syndicats, des entrepreneurs et de l’ensemble du tissu social de la ville» pour «ne pas laisser passer cette possibilité». Toutefois, l’appel de M. Esteban n’a aucune chance d’être entendu. Ce dont il rêve est impossible à réaliser car un complexe portuaire géant comme Nador West-Med du côté de la zone occupée n’est pas viable. Pour une simple raison : la douane commerciale «exceptionnelle» qui existe entre le préside occupé et Nador deviendrait obsolète et n’aurait plus aucune raison d’être après le lancement de Nador West-Med. Que ferait alors M. Esteban de son port géant ? Il devrait le fermer en attendant que l’Espagne décide de renoncer à sa présence coloniale dans les deux enclaves de Sebta et Mellilia.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *