Bonne résolution

Bonne résolution

Bonne année 1424. Une année de paix si Dieu le veut. Même si notre année, à nous autres, sonne drôlement comme une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies. En l’an de grâce 1441, l’Irak sera libéré, le dictateur chassé, la démocratie installée, le bonheur décrété et la région du Moyen-Orient remodelée, et l’Amérique rassurée sur ses réserves pétrolières et sa domination universelle avérée. Pour nous, le chemin est donc tout tracé de 1424 à 1441, il ne nous reste qu’à prendre de bonnes résolutions.
Que peut faire un Arabe ou un Musulman, ou un Arabe et un Musulman, pour changer le cours du destin ? D’abord, s’accrocher à Dieu si l’Arabe est musulman et si le musulman n’est pas laïc et si tous les deux, ou l’un ou l’autre, ne sont pas bourrés. Ensuite, la foi aidant ils peuvent toujours s’en remettre au hasard qui, comme toujours, fait bien les choses même pour la nation arabe et musulmane. Pour le reste, ils sont tous recomposables, rectifiables, et modelables, telle est la volonté de Washington l’incarnation actuelle du Dieu de Bush sur terre.
Maintenant avec la résolution 1424, si on arrive à réouvrir les frontières entre le Maroc et l’Algérie, si on réussit à faire en sorte que dans la foulée du formidable travail fait par Chirac à Alger et à Oran à installer des rapports normaux avec nos voisins, et si une bonne « ambiance » entre nous voit le jour, on pourra ensemble ne pas faire de l’année rouge qui s’annonce une année blanche. Se serrer les coudes face à l’adversité, n’est-ce pas là un bon petit voeu des pauvres. Un objectif atteignable pour des petits bras. Et une ambition bien modeste de peuples reclus.
Mais, tout cela reste quand même aléatoire tellement les Arabes, Maghrébins compris, ne sont pas, ces derniers siècles, dans une bonne conjoncture. Frappés d’une malédiction qui ne dit pas son nom, ils sont à la remorque de l’Histoire. Et les voeux, probablement, n’y changeront rien, et pour longtemps encore. Bonne année, malgré tout.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *