Bons baisers du FMI

Bons baisers  du FMI

La bonne nouvelle nous vient avec les bons baisers du Fonds monétaire international (FMI). Pour une fois, cette institution nous fait une bonne annonce. Mais le FMI nous dit aussi de faire attention. Un prix du baril à moins de 50 dollars US alors que le projet de loi de Finances tablait sur un tarif prévisionnel de plus de 100$ est un don du ciel (et de la politique internationale, il ne faut pas l’oublier !) qu’il faut exploiter à bon escient.

Cela veut dire, selon le FMI, qu’il ne faut pas rediriger les économies conséquentes vers des politiques et projets dépensiers. Force est de reconnaître qu’ils ont raison après tout, même si cela n’a pas dû échapper à notre gouvernement, on l’espère en tout cas. Par contre, il semble qu’un petit détail a dû échapper au FMI sur la ligne de précaution contractée par le Maroc.

En aura-t-on besoin? Espérons que non puisque nos réserves de change qui se portent déjà mieux à fin 2014 doivent encore aller vers le mieux au cours de 2015.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *