Ce machin

Ce machin

Finalement, Charles de Gaulle avait bien raison lorsqu’il a déclaré un jour de 1960 : «L’ONU, ce machin».

Lorsqu’un fonctionnaire comme Ban Ki-moon s’amuse à utiliser n’importe quel mot concernant le Maroc et son Sahara, l’on se demande réellement à quoi peut bien jouer le secrétaire général de l’ONU. Il semble que Ki-moon, à quelques mois de la fin de son mandat, ait décidé subitement de léguer quelque chose à la postérité.

Le pauvre, il a tout juste réussi à léguer quelques déclarations maladroites qui iront directement à la poubelle de l’Histoire. Il faut dire que le voyage lui-même du secrétaire général dans la région est tout simplement incompréhensible.

M. Ki-moon qui pense déjà à sa retraite, décide encore une fois subitement de visiter le Maroc, l’Algérie et la Mauritanie à quelques semaines de la réunion annuelle du Conseil de sécurité au sujet du Sahara prévue en avril prochain. Le Maroc était en droit de demander le report de cette visite. Un report qui, paraît-il, n’a pas été digéré par M. Ban.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *