Ci-gît l’UE bis !

Ci-gît l’UE bis !

Nous avions annoncé en février dernier ici-même la fin de l’Union européenne dans un édito intitulé «Ci-gît l’UE».

Avec la sortie de la Grande-Bretagne, c’est une mort certaine qui attend l’UE sous sa forme actuelle. Au mieux, l’Union reviendra à son noyau dur, né du traité de Rome et la fameuse CEE (Communauté économique européenne). D’ailleurs, la première réunion après le Brexit a connu la participation des pays de la CEE, à savoir la France, l’Allemagne, l’Italie et les pays du Benelux.

Jusqu’ici, l’UE était dans une phase expansionniste au point d’atteindre 28 membres mais avec la sortie du Royaume-Uni, c’est une autre phase qui commence ouvrant la voie à d’autres pays pour emprunter le même chemin. Le mur de la peur a donc sauté et c’est probablement une page de l’Histoire qui est tournée. Mais il y a une autre leçon dans cette histoire pleine d’enseignements.

C’est celle du Premier ministre britannique. Pour se faire réélire, David Cameroun avait promis d’organiser un référendum sur la sortie de son pays de l’UE. Et c’est cette même promesse tenue qui met fin à sa carrière politique…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *