Défense 2.0

Défense 2.0

Les réseaux sociaux et le Web d’une manière générale sont devenus un terrain trop fertile pour les organisations du crime organisé et les réseaux terroristes, sans oublier bien évidemment les services secrets de tous les pays. Pour s’en prendre à un pays, il n’est plus nécessaire de déclarer une guerre conventionnelle.

Dans cette optique, le recours aux techniques informatiques est la nouvelle arme de destruction massive puisque les frontières ne s’arrêtent plus à son extrémité géographique et s’étendent désormais aux serveurs informatiques de ses installations stratégiques. Il était tout à fait normal que le Maroc crée des services spéciaux au sein des Forces armées royales pour assumer la sécurité digitale du pays.

Plusieurs décisions gouvernementales publiées dans le dernier Bulletin officiel confirment cette orientation du Royaume. Car la sécurité du pays, des citoyens se joue également sur le Web contre un genre nouveau de menaces.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *