Délai de grâce

Délai de grâce

Après Standard & Poor’s qui a maintenu le Maroc dans l’indice des pays émergents, voilà que l’agence de notation internationale Fitch Ratings a confirmé les notes BBB- et BBB du Maroc, respectivement pour ses dettes à long terme en devises et en monnaie locale. Mieux encore, Fitch octroie au pays des perspectives stables.

Il semble ainsi que les mesures entreprises par le gouvernement, ces derniers mois, et les dispositions annoncées dans le projet de loi de Finances 2014 aient porté leurs fruits auprès des institutions financières et des agences de notation internationales.

Il ne s’agit pas là de dire que les mesures gouvernementales sont bonnes ou non, mais les agences de notation connues pour leur sévérité sont clémentes…

pour le moment en tout cas. Il ne faut pas oublier que le classement de ces agences est déterminant. A un moment où le gouvernement s’apprête à faire une sortie à l’international pour lever des fonds, le verdict de Standard & Poor’s ainsi que Fitch arrange bien les affaires de Benkirane II qui bénéficie aujourd’hui d’un délai de grâce. Un bon cadeau de la part de ces agences qui n’en font jamais.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *