Dupliquons l’automobile… !

Dupliquons l’automobile… !

Les propos tenus il y a quelques jours par le président de l’Association de l’industrie automobile, l’Amica, devant un parterre d’industriels, de chefs d’entreprises et de médias, au sujet de l’évolution du secteur ces dernières années sont très instructifs pour ce qui est de l’avenir de l’industrie de manière générale.

La démonstration déroulée par l’orateur permet de constater, en effet, comment d’abord il est possible qu’un secteur donné pour cliniquement mort non seulement peut être sauvé mais se transformer en une véritable success story par la suite. On constate, ensuite, comment le Maroc, parti il y a quelques années, au moment du lancement du Plan Emergence, d’une position de pays demandeur est devenu aujourd’hui une destination qui s’impose presque aux industriels étrangers souhaitant développer des sites de production compétitifs en dehors de leurs frontières naturelles.

Cette mutation, de l’aveu de l’orateur, n’a pu se faire que quand le Maroc a décidé fermement qu’il devait travailler d’abord son offre et ses atouts avant de dépenser de l’énergie à aller convaincre des opérateurs étrangers. Ces derniers finissent inévitablement par venir quand les conditions favorables à l’investissement sont là. Derrière tout cela, deux ingrédients majeurs : la volonté réelle de faire de l’industrie un moteur principal de l’économie et du travail minutieux avec pour seul objectif du concret.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *