Édito

Édito

A quoi serviront les 1,5 milliard de dollars que le Maroc a levé dernièrement sur le marché international? La question mérite d’être posée et le gouvernement doit y apporter une réponse convaincante. Car, a priori, cet emprunt en devises devrait servir à renflouer nos réserves de change. Certes, au lendemain de l’emprunt, le gouvernement est sorti pour se féliciter de la réussite de l’opération en arguant que c’est là une marque de confiance et en signalant que nos réserves extérieures sont désormais au-dessus du seuil psychologique des quatre mois d’importations. Et après ? Une chose est sûre: le volume de devises ainsi encaissé sera finalement utilisé pour payer nos importations. Et il se trouve qu’une grosse partie de nos importations consiste en des produits de consommation finale y compris les produits pétroliers. En somme, le gouvernement fait exactement ce qu’il ne faut surtout pas faire : emprunter pour consommer. Il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *