Édito

Édito

La méningite. Voilà une maladie contagieuse qui doit être prise très au sérieux. Le ministère de la santé a fait preuve de transparence en informant l’opinion publique du décès d’un enfant des suites de cette maladie. Deux autres personnes auraient également trouvé la mort après avoir été en contact avec la première victime. Avec plus de 900 cas depuis le début de cette année et un taux de mortalité de 9%, la méningite doit être considérée comme un problème de santé publique. Il est vrai que le ministère de tutelle assure depuis quelques années la vaccination des nouveau-nés contre cette maladie, mais il ne dispose pas encore d’un vrai programme national de lutte. Pour l’instant, seuls les citoyens désirant effectuer le Haj ou Al Omra sont obligés de se vacciner, et encore… On se demande également si les responsables ne doivent pas mettre en place un vrai système de veille sanitaire pour recueillir les données, les analyser et réagir vite en cas d’épidémie. Mais il ne faut pas oublier que c’est également une question d’insalubrité et de promiscuité, notamment dans les crèches. L’enfant décédé était dans une classe avec plus de 80 autres enfants. C’est tout simplement aberrant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *