Edito : Afrique misogyne

Edito : Afrique misogyne

A chaque conférence, colloque, forum et autre manifestation internationale au sujet de l’évolution de la condition féminine, c’est une occasion pour se rappeler malheureusement la grande injustice dont sont victimes les millions de femmes en Afrique, un continent manifestement encore très dominé par la culture masculine.

Les derniers chiffres rendus publics en marge de l’initiative Women in Africa se passent de tout commentaire. Alors qu’elles représentent la moitié de la population du continent et contribuent à plus de 60% dans la production des biens économiques, à peine 8% des femmes ont droit à un salaire en retour.

Et l’injustice envers les femmes commence très tôt. Ainsi, et à en croire les statistiques récentes, sur les dix pays les moins bien classés au monde en matière d’accès des petites filles à l’école, 9 sont en Afrique. Pourtant, ces dames ne baissent pas les bras. Elles en veulent malgré toute l’adversité de l’environnement.

La preuve, aujourd’hui le continent africain est le premier au monde en termes d’entrepreneuriat féminin puisque 27% des femmes africaines ont déjà créé leurs propres entreprises. C’est le taux le plus élevé au monde. Donc non seulement elles bravent les difficultés et les pesanteurs de leurs sociétés pour se prendre en main mais en plus elles créent de la richesse, des millions d’emplois et font donc vivre des millions de familles. Mais malgré tout cela, rien n’y fait. Les responsables continuent de vouloir ignorer ce formidable gisement de croissance qui représente selon les derniers chiffres du PNUD un volume astronomique de 95 milliards de dollars chaque année. La misogynie coûte à l’Afrique 6% de son PIB…   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *