Edito : âge mature

Edito : âge mature

Le Plan Maroc Vert atteint aujourd’hui l’âge mature. C’est pour cette raison que les responsables ont décidé de procéder à une évaluation.

Cette dernière est pilotée bien évidemment par le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Il s’agit d’une initiative ambitieuse qui couronne un autre chantier aussi ambitieux et stratégique pour notre pays, à savoir le Plan Maroc Vert (voir pages 4 et 5). Il faut dire que les résultats de cette stratégie et ses retombées ont permis à notre agriculture de se moderniser et de devenir l’une des plus compétitives à l’échelle régionale et internationale.

L’impact sur la richesse nationale est aussi important. Les chiffres sont, en effet, édifiants. Les responsables parlent d’un PIB agricole de l’ordre de 125 milliards  DH, soit une croissance de 60% par rapport à la première année de lancement (2008). Le Plan Maroc Vert est également l’illustration parfaite du partenariat public-privé en termes d’investissements puisqu’on parle d’un rapport de 2,4 DH pour tout dirham investi par le public.

Le succès de cette stratégie est tel qu’elle commence à s’exporter hors de nos frontières, notamment dans les pays africains amis. Autant dire que le lancement du Plan était une idée de génie qui commence aujourd’hui à donner ses fruits et plus encore. Il faut surtout insister sur la qualité et la perspicacité des gestionnaires de cette stratégie. Chapeau bas messieurs !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *