Edito : Arnaque à la banane

Edito : Arnaque  à la banane

Au vu de l’ambiance actuelle, il faudrait peut-être brûler tous les opérateurs de la filière des bananes importées.

La raison en est que depuis deux mois, on nous apprend que les cours mondiaux de la banane se sont effondrés. Or, feraient remarquer certains, dans les étalages de nos marchés et nos souks, la banane surtout importée n’arrête pas de flamber et encore plus à l’approche et depuis le début du Ramadan. En effet, selon les experts spécialisés, et très sérieux, en matière d’économie internationale de la banane, cette dernière, surtout originaire de pays d’Amérique latine, se négocierait actuellement sur les marchés mondiaux à raison de 3 euros pour un carton de 18 kilos, soit l’équivalent, tenez-vous bien, de 1,80 DH le kilo contre un cours de 9 DH au mois de mars dernier.

On ne s’attardera pas sur les facteurs de cette crise mais il est intéressant de noter que les importateurs et négociants marocains n’ont pas pris la peine de répercuter cette extraordinaire baisse. Auquel cas, la banane importée devrait se vendre aujourd’hui à pas plus de 5 DH le kilo. S’il se trouve, tous les opérateurs se sont donné le mot pour éviter une guerre de prix qui serait préjudiciable à leurs gains. Mais les réseaux n’ont pas encore eu vent du pot aux roses.

Et quand ils l’apprendront, les importateurs de bananes passeront probablement un très mauvais Ramadan. Au mieux on leur demandera, officiellement par voie de Facebook, WhatsApp et Youtube de baisser immédiatement et sans délais les prix au risque de se voir infliger des sanctions populaires. Au pire, on leur demandera de restituer tous les gains « non éthiques » (selon certains) qu’ils ont engrangés depuis la baisse des cours mondiaux qu’ils n’ont pas répercutée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *