Edito : Assises

Edito : Assises

Le choix de l’enfance comme principal thème des 1ères Assises nationales du développement humain n’est pas fortuit.

Il traduit en effet l’intérêt accordé à cette catégorie de la société dans les politiques publiques. L’enfance représente bien évidemment l’avenir du pays. Il est donc tout à fait normal de placer ce thème en tête des priorités. Si le pays a pu réaliser ces dernières années un nombre considérable d’acquis en faveur de son enfance, il reste encore quelques défis tout aussi importants à relever dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Les premières Assises nationales ont ainsi comme objectif de sensibiliser les centaines de participants et, à travers eux, toute la société, aux défis en rapport avec le développement de la petite enfance. Dans ce sens, la vision et la démarche de l’INDH dans ce domaine seront très attendues à travers notamment l’investissement dans la petite enfance et la préparation des générations futures. L’enjeu est vraiment de taille, puisque l’enfance est un grand capital humain qu’il faudrait préserver et développer.

Le Maroc doit ainsi aller de l’avant dans la politique volontariste initiée en faveur de la petite enfance avec des programmes bien adaptés aux besoins et des budgets conséquents. Il faut également revoir certains dispositifs pour plus d’efficacité envers la population cible. Ainsi, les 1ères Assises nationales du développement humain sont un rendez-vous à ne pas rater.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *