Edito : Bonne note

Edito : Bonne note

S’il fallait inventer une nouvelle mention au-dessus d’excellent, la Stratégie nationale «Halieutis 2020» la mériterait la première.

Selon les dernières statistiques fournies par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, la production halieutique nationale s’est élevée à 1,371 million de tonnes en 2018, soit 83% de l’objectif fixé par «Halieutis 2020», qui est de 1,66 million de tonnes. C’est tout simplement une superbe prouesse.

Ces résultats font du secteur l’un des plus performants sur le plan financier, puisque la valeur de la production halieutique a atteint 11,6 milliards de dirhams, ce qui correspond à une croissance annuelle moyenne de 7,2% sur la période 2010-2018. Nous sommes aujourd’hui entrés dans la cour des grands dans ce domaine grâce aux efforts de nos responsables que le monde nous envie. Il faut aujourd’hui maintenir le cap des réalisations de sorte à hisser le Maroc sur d’autres marches dans le classement mondial.

Il faut dire que le poisson marocain est l’un des plus importants ambassadeurs du pays puisque les produits «made in Morocco» s’arrachent aux quatre coins du monde. C’est d’autant plus vrai que le secteur offre de nouvelles perspectives. Il s’agit notamment de développer davantage des filières comme l’aquaculture et monter en gamme dans la chaîne de valeur en misant sur les activités de transformation des captures.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *