Edito : Clarifier les règles

Edito : Clarifier les règles

Depuis vendredi dernier, 27 septembre 2019, la porte est ouverte aux jeunes diplômés en régions pour déposer leurs candidatures à des postes d’emploi dans les douze académies régionales d’enseignement.

A travers des plates-formes digitales dédiées, les candidats pourront postuler des emplois dans la ou les régions de leur choix et, en cas de réponse positive, devront s’y tenir. En d’autres termes, un jeune enseignant dont la candidature serait retenue dans une région donnée, et s’il accepte le poste évidemment, aura l’obligation légale d’exercer uniquement dans ladite région et ne pourra pas, dans quelques mois ou années, revendiquer un quelconque droit à une mobilité ou une mutation. C’est en tout cas dans cette philosophie que le process de déconcentration du recrutement a été mis en place. Cela dit, il est important que le ministère en charge du secteur fasse dès maintenant un travail de pédagogie pour expliquer les nouvelles règles du jeu aux premiers concernés et à l’opinion publique de manière générale.

Cela évitera qu’il y ait à l’avenir un détournement de textes dont profitent le plus souvent certaines parties pour semer la zizanie.

Si les jeunes recrues en régions acceptent aujourd’hui leurs emplois en régions en parfaite connaissance de cause et en étant conscients de leurs droits et obligations futurs, il faut que cela soit officiellement acté et par écrit de préférence. Pour éviter toute manipulation à l’avenir et surtout pour ne plus donner à certains esprits malintentionnés l’occasion de prendre l’école et les enfants en otage…   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *