Edito : Compte à rebours

Edito : Compte à rebours

A voir le nombre de pays qui ont retiré leur reconnaissance de la pseudo Rasd, nous avons l’impression que le compte à rebours sonnant la fin de cette république fantoche a déjà commencé.

Il semble même que les plus fervents séparatistes commencent à se poser des questions surtout après l’adoption du Parlement européen de l’accord de pêche avec le Maroc. La pilule a toujours du mal à passer à Tindouf en Algérie.

Cette dernière semble avoir abandonné les dirigeants de Lahmada pour préparer l’après- Bouteflika, un président mourant. Plus loin encore de notre région, le Venezuela n’est plus gouverné par un Hugo Chavez qui soutenait le Polisario.

Quant à l’île de Cuba, Fidel Castro a cédé son siège à son frère Raoul et rien n’indique que ce dernier soit trop emballé pour les combats «donquichottiens» de Fidel. La seule alternative pour le Polisario est de pousser quelques séparatistes dans les provinces du Sud marocain à semer la zizanie et donner ainsi l’impression que le projet Rasd peut subsister encore dans une tentative vaine car le compte à rebours a déjà commencé et il est impossible de l’arrêter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *