Edito : Concurrence

Edito : Concurrence

La conférence internationale sur le thème «Politiques et droit de la concurrence, expériences nationales et partenariat international», qui vient de démarrer, est un véritable cas d’école.

Le secteur de la concurrence est tout simplement vital dans un pays comme le nôtre. C’est pour cette raison qu’il fallait ouvrir le débat sur l’expérience nationale mais également établir un benchmark à l’échelle mondiale. Théoriquement, le développement d’une économie nécessite absolument la mise en place d’un organe spécialisé dans le contrôle et la régulation de la concurrence. Il faut dire que la tâche n’est pas facile puisque les missions de ce genre d’institutions touchent pratiquement tous les secteurs d’activités économiques.

La conférence internationale organisée au Maroc permettra ainsi de recueillir les avis des différents acteurs concernés par cette question. Le but est de permettre à l’expertise marocaine en la matière de gagner en maturité et profiter des expériences étrangères les plus abouties.

Pour de nombreux hauts responsables ayant pris part à l’événement, le contexte actuel et le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication imposent de nouveaux défis qu’il faudra prendre en considération dans l’avenir. Plusieurs chantiers méritent d’être ouverts notamment en vue de l’adaptation de la législation nationale pour répondre aux enjeux du moment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *