Edito: Coquilles vides

Edito: Coquilles vides

Il est toujours bien d’avoir un débat sur les élections, leur déroulement et les textes qui vont encadrer le scrutin. Ceci est d’autant plus vrai que les prochaines échéances électorales vont constituer le point de départ pour le chantier de la régionalisation qui est un projet aussi important que stratégique.

Bien sûr la régionalisation va renforcer la décentralisation et donner plus de prérogatives, beaucoup de prérogatives. Mais la question qu’il faut aussi se poser concerne l’élite qui devra porter le projet de la régionalisation. Il faut se rendre compte que sans des élus capables de donner une véritable âme à nos régions, toutes les prérogatives du monde entier ne suffiront pas pour réussir.

Dans ce cas, les futures régions ne seront au mieux que des coquilles vides. Jetons un regard sur nos régions et nos villes comment elles sont gérées. Si les prochaines élections déboucheront sur la situation que les conseils des villes et les régions vivent aujourd’hui, alors le pays aura sans nul doute raté un virage historique avec tout ce que cela implique comme conséquence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *