Edito : Des murs inutiles

Edito : Des murs  inutiles

Plus de 3.000 personnes, de quelque 144 nationalités, dans la salle, ce mercredi 5 décembre, pour la séance d’ouverture du 11ème Forum mondial sur la migration et le développement.

Cette participation massive à la rencontre de Marrakech démontre, à elle seule, le niveau de centralité de la question de la migration au niveau mondial. Avec le changement climatique, la question migratoire rassemble la communauté internationale car la migration est, par essence, un phénomène mondial, transfrontalier, qui condamne les pays à travailler ensemble. Devenu une terre d’accueil en plus d’être traditionnellement une des principales routes pour les flux vers l’Europe, un pays comme le Maroc, par exemple, est une partie de la solution que tente d’apporter l’Union européenne à la problématique migratoire. Et l’inverse est tout aussi vrai. Le Maroc ne peut pas réussir sa politique migratoire sans l’aide et le soutien de son voisin du Nord.

De même, et comme le Maroc l’a soutenu à plusieurs reprises au sein de l’Union africaine, les pays d’origine, notamment d’Afrique subsaharienne et du Sud en général, sont des acteurs centraux sans qui aucune solution durable ne pourra être trouvée à la question migratoire.

Ce ne sont pas les milliers de soldats postés à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique qui protégeront durablement ni efficacement le pays contre la migration comme semble le penser l’administration Trump. Seules sont viables les réponses élaborées collectivement dans le respect mutuel et surtout de la dignité humaine. S’il y a de l’effort, de l’énergie et de l’argent à dépenser de la part de la communauté mondiale, ce n’est pas dans la construction de murs, qui ne serviront à rien, mais bien dans la réflexion collective à des mécanismes de régulation à travers des rencontres telles que celle organisée par le Maroc à Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *