Edito : Dialogue de sourds

Edito : Dialogue  de sourds

Nous avons déjà écrit ici même que le clash entre les syndicats et le gouvernement sera inévitable. Ceci est d’autant plus vrai que le dialogue entre les deux parties est quasiment rompu depuis un bon bout de temps.

Aujourd’hui, trois des syndicats les plus représentatifs dans le pays, à savoir l’UMT, la FDT et la CDT, ont décidé d’accorder leurs violons. Et tout indique que l’UGTM ne tardera pas à rejoindre le trio pour faire front commun. En face, nous avons un gouvernement qui doit prendre des décisions importantes, stratégiques et inévitables dans le dossier de la retraite ainsi que la compensation.

Que ce soit l’Exécutif ou bien les syndicats, toutes les parties savent que nous n’avons pas trop le choix ni le temps pour lancer les réformes.

La solution serait bien évidemment de se mettre à nouveau autour de la table du dialogue pour trouver les meilleurs moyens de réformer sans trop remettre en cause un système d’avantages sociaux compliqué. Si par contre le gouvernement et les syndicats continuent leur dialogue de sourds, personne ne sera gagnant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *