Edito : Du sang neuf

Edito : Du sang neuf

L’administration centrale et territoriale du ministère de l’intérieur connaît un véritable dynamisme.

Du sang neuf y a été injecté avec la nomination de nouveaux walis et gouverneurs. Si certains responsables nommés ont déjà été élus dans d’autres régions, d’autres vont pour la première fois rejoindre directement l’administration centrale ou territoriale. Cette orientation stratégique doit permettre aux différentes régions du pays de prendre le train du développement à la vitesse du TGV pour le bien des populations bien évidemment.

Le Maroc a su durant les dernières années mettre à niveau son administration centrale ou territoriale qui intervient dans différents domaines et secteurs de la vie quotidienne à la fois pour les citoyens et les entreprises.

Sa place est pour ainsi dire centrale dans la vie de tous les jours et son empreinte est visible dans les villes, provinces et régions du pays. Il faut dire que la gestion de grands dossiers dans les régions et wilayas nécessite des efforts importants au quotidien pour faire aboutir tous les projets et atteindre l’ensemble des objectifs, d’où l’importance d’injecter, de temps à autre, du sang neuf dans les rangs des hommes et femmes de l’administration centrale ou territoriale. Les défis sont importants et les challenges sont d’une grande ampleur.

Il est temps d’agir et de passer à la vitesse grand V pour être à la hauteur des attentes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *