Edito : Ecole

Edito : Ecole

Après l’entrée en vigueur de la loi-cadre sur l’enseignement, l’heure est au bilan. La rentrée scolaire est ainsi un rendez-vous incontournable pour faire le point.

C’est donc un nouveau départ qu’il ne faut pas rater. Le Maroc compte énormément sur l’école pour relever les défis qui sont posés dans les domaines économiques et sociaux. Si le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a communiqué des chiffres importants sur la rentrée scolaire et universitaire avec des effectifs importants sur les bancs, le plus lourd reste à venir.

Il ne faut pas oublier que le Maroc s’était doté depuis quelques années d’une nouvelle vision dans le secteur de l’éducation et de la formation. Une vision qui constitue une nouvelle feuille de route pour un secteur stratégique.

Le but est d’avoir des données chiffrées et des objectifs tracés pour les prochaines décennies avec à la clé une réforme ambitieuse. Cela dit, les moyens nécessaires sur le plan des ressources humaines et financier doivent être mobilisés pour atteindre tous les objectifs selon le calendrier fixé au préalable. L’école marocaine peut ainsi jouer un rôle important dans les années à venir et permettre au pays d’enclencher une nouvelle dynamique basée sur le sérieux et la crédibilité. Car il s’agit d’un secteur stratégique qui touche tous les autres domaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *