Edito : Evitons le pire

Edito : Evitons le pire

Le ministre de la santé a été de nouveau pris à partie. Pour rappel, le ministre avait quelques mois auparavant affirmé en public qu’il était l’objet lui et sa famille de menaces.

Ceci veut dire qu’il faut bien s’attarder sur cette affaire. En dépit des divergences, aucune personne ou organisation n’a le droit de recourir à des moyens, autres que ceux prévus par les lois et règlements en vigueur, pour faire valoir un droit. Ce qui vient de se passer est très grave d’autant plus que l’incident s’est produit au sein même du Parlement.

Un incident qui conforte d’ailleurs la position du ministre de la santé et met ses détracteurs dans le tort. Car on ne peut qu’afficher notre solidarité avec Lhoussaine Louardi et condamner l’acte commis par un groupe de personnes supposées jouir, du fait de la nature de leur profession, d’un degré élevé de bonnes manières. Il devient aussi primordial de prendre très au sérieux la sécurité des personnalités publiques pour éviter le pire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *