Edito : Feuille de route

Edito : Feuille  de route

Très attendu, le discours du Trône a tenu toutes ses promesses. Un discours royal venu tracer une feuille de route à la fois sur le plan social et économique.

Plus loin encore, le discours prononcé par le Souverain a démontré combien la Monarchie est à l’écoute des citoyens et comment elle interagit avec les revendications des Marocains quels qu’ils soient et où qu’ils soient. Une démarche qui mérite et doit inspirer celle des partis politiques et toutes les instances censées encadrer les citoyens. Le discours royal a donc montré la voie pour ainsi dire sur l’importance d’être à l’écoute continuelle et quasi instantanée, des citoyens, par les responsables politiques. Les secteurs prioritaires sur le plan social ont été bien identifiés notamment la santé et l’éducation.

Cela ne veut pas dire pour autant que ces secteurs n’ont pas été prioritaires depuis longtemps déjà, loin s’en faut! Mais le discours royal a notamment pointé du doigt le manque d’efficacité et de convergence entre la multitude de caisses et fonds dotés de milliards de dirhams pour cibler les besoins sur le plan social notamment pour les plus nécessiteux. La balle est aujourd’hui dans le camp des responsables qui ont fait le choix de parler au nom des citoyens et les représenter, pour apporter les réponses exactes au plus vite. La part de l’Etat et des contribuables pour rémunérer leurs actions a toujours été honorée. A eux de faire leur boulot, sauf que le temps leur est compté et le discours royal a déjà fixé un échéancier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *