Edito : Haute saison

Edito : Haute saison

La saison estivale va commencer et le secteur touristique s’y prépare déjà. Après les premiers mois de 2019 où le secteur ne s’en est pas mal sorti, l’été représente indéniablement l’occasion pour exploser les compteurs des arrivées dans les aéroports et les nuitées dans les hôtels du pays.

Depuis des années, l’été est synonyme de bonnes affaires pour les professionnels. Cela va de l’hôtellerie aux transports, en passant par la restauration et le divertissement. Il est donc question de bien s’y préparer afin de fidéliser les touristes internationaux. Sur ce plan, la politique d’ouverture sur des marchés nouveaux commence à donner ses fruits. C’est le cas notamment pour les touristes chinois ainsi que ceux de l’Inde et de l’Europe de l’Est sans oublier les marchés émetteurs traditionnels en France, en Allemagne et en Espagne.

Dans un marché fortement concurrentiel, les professionnels doivent se démarquer en proposant encore et toujours du nouveau à leur clientèle. Si les touristes étrangers jouent un rôle important, le tourisme domestique peut, lui aussi, participer à dynamiser fortement le secteur.

Les professionnels mais également la tutelle doivent redoubler d’efforts et faire preuve de beaucoup d’imagination pour attirer plus de touristes nationaux. Alors que les destinations phares du pays n’ont pas de problème à faire le plein des réservations, d’autres villes pourraient, elles aussi, émerger et jouer le rôle de locomotive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *