Edito : Inclusion

Edito : Inclusion

Le dernier rapport annuel sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, au titre de l’exercice 2018, est plein d’enseignements.

C’est le cas principalement en matière d’inclusion financière. Il s’agit d’un chantier mené par le ministère de l’économie et des finances et Bank Al-Maghrib. Le travail fourni a donné comme résultat la Stratégie nationale d’inclusion financière. Une stratégie qui est venue justement pour définir une vision et des ambitions communes pour l’ensemble des acteurs impliqués dans ce projet. Les objectifs tracés sont ainsi très ambitieux à travers notamment la résorption du déficit et la réduction des inégalités dans ce domaine.

Car il faut dire que les inégalités concernent particulièrement les jeunes, les femmes et la population rurale sans oublier la TPE. C’est pour cette raison que les responsables veulent mettre toutes les chances de leurs côtés pour la réussite du chantier de l’inclusion financière grâce à des groupes de travail thématiques impliquant les parties prenantes des secteurs public et privé.

Le but est de déboucher sur une feuille de route et un plan d’action pour sa mise en œuvre. Cette fois-ci, l’inclusion financière a de beaux jours devant elle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *