Edito : La fenêtre africaine

Edito : La fenêtre  africaine

Le rôle du secteur privé est central dans la construction et la réussite du partenariat stratégique du Maroc avec le continent africain.

Les relations à caractère politique sont importantes et nécessaires car elles tracent le cadre général des relations et ouvrent les portes et les voies. Mais ce sont les entreprises et les opérateurs économiques qui doivent meubler et donner du contenu concret aux partenariats. L’Etat agit comme facilitateur pour mettre en place un environnement propice au développement des échanges et des affaires, à travers les conventions et les accords bilatéraux et multilatéraux.

Plus que ça. L’Etat, à travers des entreprises publiques, joue aussi le rôle d’opérateur locomotive, notamment dans des projets de grande envergure comme les infrastructures ou encore les investissements colossaux portés par une entreprise comme le Groupe OCP. Mais il ne peut pas tout faire non plus. Les entreprises privées et la communauté des affaires marocaines constituent le deuxième moteur principal du vaisseau Maroc en Afrique. Et pour cela, un espace tel que le Forum organisé cette semaine par le duo Attijariwafa bank et le fonds d’investissement Al Mada constitue par excellence une formidable plate-forme pour permettre aux opérateurs marocains de s’arrimer au marché africain.

Pendant des années, on a observé comment des puissances mondiales comme la Chine, le Japon, l’Union européenne, les Etats-Unis, la France, entre autres, ont instauré des rendez-vous annuels avec les pays du continent. Ce n’est pas pour rien que chaque année, leurs armées de décideurs politiques, leurs communautés d’affaires et leurs experts font le déplacement en Afrique. Les entreprises marocaines disposent aujourd’hui de tous les atouts non seulement pour rivaliser avec ces puissances mondiales mais pour véritablement les battre sur le terrain africain. Cela ne dépend que de nos chefs d’entreprises…    

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *