Edito : Le politiquement confortable…

Edito : Le politiquement confortable…

La charte de la majorité, comme son nom l’indique, est d’abord un acte d’engagement moral que prend chaque parti de l’alliance envers les autres pour contribuer à une œuvre censée être collective.

Le premier principe fondamental d’une telle charte et de la notion même de l’alliance est que ce sont les partis qui s’alignent sur le projet commun de la coalition et non pas le contraire. Il appartient donc aux directions des partis de faire en sorte que la ligne directrice de leurs formations, du moins jusqu’à la fin du mandat, soit cohérente avec les orientations générales convenues au sein de ladite coalition. Le contraire est non seulement faux mais dangereux. En toute logique, l’action des représentants d’un parti de la majorité au sein du Parlement ne peut et ne doit en aucun cas faire passer en premier des considérations autres que celles compatibles et dictées par les directives de la majorité. Un gouvernement de majorité n’a de sens que par la force de frappe numérique dont il dispose au niveau du Parlement.

Or, il se trouve que depuis quelques années, une partie de notre classe politique a développé une nouvelle mode qui s’appelle le «soutien critique». Cette belle appellation est trompeuse parce qu’elle consiste, en fait, à un jeu malsain d’un pied dedans et un pied dehors. Les adeptes de cette posture évoquent pour leur défense la nécessité de l’autocritique. Mais en réalité, il ne s’agit ni plus ni moins qu’un moyen pour eux d’être toujours du bon côté… politiquement confortable: En tant que membres de la majorité, ils récoltent évidemment les effets bénéfiques des bonnes décisions, mais pour les décisions les moins populaires ils seront les premiers à s’en laver les mains en invoquant leur statut spécial d’opposition «déguisée».

La charte signée lundi a au moins ce mérite de clarifier les rôles et les obligations de tout un chacun pour renforcer la majorité et pas le contraire. C’est aux instances des partis maintenant d’assumer pleinement leurs responsabilités…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *