Edito : LGV

Edito : LGV

La Ligne à grande vitesse (LGV) commence à porter ses fruits. Certains indicateurs sont au vert dans la ville de Tanger au niveau de l’hébergement dans les établissements hôteliers. La LGV a sensiblement dopé les arrivées dans la ville du détroit après quelques mois seulement du début de l’exploitation de cette ligne. Il s’agit d’un projet qui va donner plus de résultats à l’avenir avec un impact réel sur le quotidien des Marocains. Il ne faut pas oublier que le Maroc est devenu le premier pays africain doté d’une telle infrastructure. Ces données montrent combien il est devenu urgent de mettre en place d’autres LGV aux quatre coins du pays.Il est certain que les mêmes résultats seront atteints dans les autres villes, notamment en ce qui concerne le tourisme. Imaginons que la ville de Marrakech soit reliée à Casablanca en 45 minutes. L’impact ne peut qu’être indéniable sur l’activité touristique dans ces deux villes ainsi que sur le tourisme d’une manière globale. La LGV peut être aussi utilisée dans le transport des marchandises et des produits agricoles pour que tous les marchés du pays soient desservis en un temps record. Une chose est sûre, le Maroc est entré depuis le lancement de la ligne Casa-Tanger dans la cour des grands.Il va falloir désormais capitaliser ces acquis pour aller de l’avant et permettre au pays de progresser sensiblement sur les plans économique et financier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *